Rechercher

Le rétro, style emblématique du vintage

Dernière mise à jour : 29 juin

Du latin "retro" qui signifie "en arrière", le rétro est un style qui est apparu entre les années 1940 et 1950, et qui aujourd’hui est encore très apprécié.


Source : Pinterest


Dans quel contexte le style rétro est-il né ?


Ce style tout à fait unique a éclos au cours d'un contexte historique particulier.


À la suite de la Seconde Guerre Mondiale, l'économie de moyen est inévitable, la fabrication de produits de luxe se fait de plus en plus rare et le commerce de l'or devient même interdit à certains moments.

Le contexte pourrait ne pas sembler propice à l’innovation et à la réalisation de pièces joaillières, et pourtant, c’est bien au cours de cette période chahutée que le style rétro apparaît. Pas seulement en joaillerie, mais également dans le cinéma, la mode, l'art et la décoration.


Source : "Visiter Paris, celui des années 40 ou celui d’aujourd’hui, à travers ses bruits", France 3


Le rétro, un symbole de notre Histoire ?


Bien que les bijoux des années 40 et 50 évoquent le glamour et la sensualité, ils symbolisent aussi énormément l'Histoire. En effet, de nombreux bijoux du style rétro ont été créés pour mettre en lumière l'actualité historique de l'époque.


Par exemple, le collier en maille que l'on appelle tubogas en référence aux masques à gaz des temps de guerre est devenu très tendance.


Source : "Tajan I", Pinterest



De nombreuses marques de haute joaillerie ont également choisi de s'inspirer de l'Histoire dans leurs bijoux, de façon à symboliser la liberté et la légèreté d'un monde d'après-guerre.


Cartier a notamment évoqué l'occupation de la France en 1942 avec sa broche ancienne représentant un oiseau en cage, puis la libération du pays en 1944, avec ce même oiseau hors de sa cage dorée. Jeanne Toussaint, à la tête de la Maison Cartier à l'époque, avait d'ailleurs été convoquée à la Gestapo et jugée pour provocation.


Source : Il était une fois... le bijou



Bien que l'activité de la marque ait considérablement ralenti pendant cette période, Van Cleef & Arpels a également créé la collection "Hawaï", emblématique de la victoire française lors de la Seconde Guerre Mondiale. En effet, cette parure du milieu des années 40 est symbolisée par les trois couleurs du drapeau de la France : le bleu, le blanc, et le rouge.



Source : Sotheby's


Alors que le rétro des années 40 s'inspire généralement des thèmes floraux et animaliers, les bijoux des années 50, eux, évoluent et évoquent plutôt un aspect structuré et architectural, voire même abstrait; les objets sont plus lourds, plus massifs.



Mais comment reconnaître un bijou rétro ?


Les bijoux rétro sont reconnaissables car ils ont des caractéristiques assez spécifiques.


On peut en compter quatre principales :


Tout d'abord l’or jaune, qui est une valeur refuge par excellence. Malgré les contraintes liées au commerce de l'or et l'accaparement de ce métal précieux par les troupes nazies, un marché clandestin se développe. Ainsi, l'or remplace le platine qui était le métal blanc principal du style précédent, l'Art Déco.



Source : Orobel



Par ailleurs, on privilégie les pierres de couleur. Face à la pénurie et au coût des pierres précieuses, on redécouvre les pierres fines qui, elles, sont moins onéreuses. Citrines, topazes, aigues-marines, améthystes mais on trouve tout de même des pierres précieuses comme les émeraudes venant de Colombie et du Brésil...

Le marché des pierres précieuses entre l'Europe et l'Asie étant fortement touché par le contexte politique de l'époque, il était très courant de démonter des bijoux anciens pour y récupérer les pierres précieuses et les réutiliser.



Source : "Sapphire gemstone", Pinterest


Les couleurs de ces pierres ne sont pas choisies au hasard : après la Seconde Guerre Mondiale, on opte généralement pour des couleurs vives, de manière à rappeler l’optimisme d’une société en pleine croissance. Pendant les années 50, l'économie repart et le progrès technologique permet aux femmes de s'émanciper davantage et de se mettre en valeur.


Source : "Saint-Germain-des-Prés dans les années 1950", Mam'zelle Swing



C'est d'ailleurs pour cette raison que, contrairement au style Art Déco des années 20/30, caractérisé par des formes très géométriques, les bijoux rétro, eux, ont des formes plus rondes et sensuelles. Les femmes de l'époque recherchent l'élégance, le glamour et la féminité. De ce fait, les bijoux tels que les bagues ou les colliers deviennent plus courbés, plus adoucis par rapport au style antérieur.


Source : Bague "Eye of the tiger", Savaje Paris



Enfin, ce style est particulièrement lié à la passementerie, c'est à dire la décoration et l'orneme